Pot-au-feu bœuf avec os

Pot-au-feu bœuf avec os
Beaujolais - Poids environ 1kg - Conditionnement sous vide. Produit en pré-commande voir modalités.

Animaux nés, élevés, finis et transformés à la ferme.

Plus de détails


12,90 € TTC


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Programme de fidélisationEn achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 12 points de fidélité. Votre panier totalisera 12 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,30 €.


6 quantités 12 quantités
-5% -7.5%

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté:

PRE-COMMANDES, MODALITES : Nous réceptionnons nos commandes de viandes chaque vendredi.

 

Pour être livré à partir du vendredi vous devez IMPERATIVEMENT avoir passé commande LE MARDi précédent avant 22H.

 

Passé ce délai, vous devrez attendre à partir DU VENDREDI DE LA SEMAINE SUIVANTE pour être livré.

  • Intérêt nutritionnel : Le bœuf est une excellente source de protéines de grande qualité. Celles-ci renferment en effet 22 acides aminés, dont 8 dits "essentiels". Sachant que l'organisme ne sait pas les fabriquer, il faut absolument les trouver dans l'alimentation. Une aubaine puisque 100 g de viande garantissent 35 à 45 % des besoins quotidiens d'un homme de 70 kg et 40 à 50 % de ceux d'une femme de 60 kg.
  • * Protides (g/100 g) : De 15 à 25
  • * Lipides (g/100 g) : De 3 à 21
  • * Calories (kcal/100 g) : De 150 à 300
  • Nutriment(s)-vedette(s) : Elle fournit un taux record de fer (3 mg/100 g) dit héminique, très bien assimilé par l'organisme, aidé par la forte présence de vitamine B12 qui entre dans son métabolisme. Introuvable dans les végétaux, il est essentiel à la croissance et à l'équilibre physiologique, notamment de la femme. Riche en vitamines B9 et PP, qui aide à lutter contre le vieillissement et une grande quantité de zinc.
  • Santé : S'il ne faut pas perdre de vue que la surconsommation de bœuf peut être néfaste à notre système cardio-vasculaire en raison de la présence d'acides gras saturés, responsables du cholestérol, il ne faut pourtant pas la bannir de son alimentation. Sa consommation ne doit donc pas excéder 4 portions de 120 g par semaine.
  • Complément d'information : La croupe, la noix de ronde, la pointe de surlonge et le rôti de côtes croisées, nécessitent une marinade pour les attendrir. A base d'huile et de jus de citron, elle rend la viande savoureuse tout en la protégeant de l'oxydation et des germes. L'ail, le basilic, le cerfeuil, le clou de girofle, les graines de coriandre, le gingembre, la moutarde, l'origan, le raifort, le romarin et le thym sont autant d'assaisonnements qui lui donnent une saveur incomparable.
  • Comment me préparer ? Il est recommandé de sortir la viande du réfrigérateur quelques temps de la cuire (l'intérieur serait sinon trop dur). Enfin, les pièces cuites au four comme le rôti seront plus tendres si vous les laissez reposer dans du papier aluminium quelques minutes avant de passer à table. Préférez les cuissons sans matières grasses, car la viande n'en a vraiment pas besoin pour rester tendre. Essayez de toujours la dégraisser.
  • Comment me cuisiner ? Grillades : entrecôtes, onglets, filets, bavettes et côtes de bœuf, la cuisson recommandée varie selon l'épaisseur, de 1 à 15 min pour chaque côté. Rôti : filets, faux-filets, rumstecks, aiguillettes, 15 min par livre de viandes. Pot-au-feu : gîte, jumeau, plat de côtes, tendron... Comptez 4 h de cuisson (1h30 en autocuiseur). Brochettes : rond de gîte, 5 min de cuisson suffiront. Daube et estouffade : paleron, macreuse, gîte, poitrine, cuire env. 3 h (1h en autocuiseur).
  • Comment me consommer ? Le bœuf peut être consommé à différents degrés de cuisson: bleu (cru à l'intérieur et à peine cuit autour), saignant, à point (rosé) ou bien cuit. Pour réussir sa cuisson, pensez à saler la viande à mi-cuisson, ne piquez pas un morceau qui est en train de griller et entaillez légèrement le bifteck sur les bords pour qu'il ne se rétracte pas à la cuisson.
  • Comment me conserver ? La viande doit être cuite ou mise au frais très rapidement pour éviter le développement de germes pathogènes. Dans le réfrigérateur, elle se conserve entre 48 et 72 h, à une température de 2 à 4°C, sans le moindre risque. Évitez le film plastique ou le papier aluminium, préférez le papier paraffiné. La viande hachée ne se conserve pas, elle doit être consommée dans les 12 h qui suivent son achat.
  • Astuce : La congélation est tout à fait possible pour la viande de bœuf hachée (2 à 3 mois) et pour la viande cuite (10 à 12 mois). La précaution à prendre est de sortir son morceau de viande suffisamment à l'avance afin qu'il ait le temps de dégeler dans le réfrigérateur. Pour un ordre d'idées, il faut compter 5 à 6h pour un steak et une douzaine d'heures pour un rôti de bœuf.
  • A quel moment me consommer ? En primeur en novembre et avril. Ses meilleurs mois sont de décembre à mars.

Panier  

(vide)

Newsletter


Voir un exemple de newsletter

commande par telephone

groupez vos livraisons

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle