Orange à main Navel

Orange à main Navel
Espagne

Orange Navel, fruitée et acidulée.

Plus de détails


1,10 € TTC

4787 pièces disponible

Programme de fidélisationEn achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 10 points de fidélité. Votre panier totalisera 10 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


6 quantités 12 quantités
-5% -7.5%

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté:

On a retrouvé la trace d'orangers datant de 2200 ans avant notre ère en Chine. Mais pour certains, les fameuses "pommes d'or" du jardin des Hespérides, n'étaient autres... que des oranges, ou plus exactement des bigarades (oranges amères).

En Afrique du Nord, la culture de l'oranger remonte au début de notre ère, mais, l'orange douce, telle que nous les consommons aujourd'hui, a été introduite en Europe au XVème siècle par les marchands génois et portugais qui l'introduisirent aussi en Amérique. Des abris spéciaux ont été construits pour produire dans nos régions ce fruit du soleil, comme l'Orangerie du château de Versailles que l'on peut visiter.

Jusqu'au début du XXème siècle, l'orange est restée un fruit rare que l'on offrait aux enfants à Noël. Robespierre fut traité de "sybarite" (personne menant une vie facile et voluptueuse) parce qu'il se faisait servir des pyramides d'oranges.

Aujourd'hui, l'orange est le deuxième fruit le plus consommé en France après la pomme. Elle provient essentiellement d'Espagne, du Maghreb (de novembre à mai, ce sont les meilleures), d'Israël, d'Italie, d'Afrique du Sud et des Etats-Unis (en été). En France, il existe une petite production de cet agrume localisée en Corse et dans les Pyrénées-Orientales.

Il existe 4 grands groupes d'oranges :

- les navels sont caractérisées par la présence d'un petit embryon de fruit interne (navel signifie "nombril" en anglais), elles n'ont pas de pépins et sont précoces (dès la fin octobre).

- les blondes sont des oranges d'hiver à chair claire, provenant surtout d'Israël, de la région de Jaffa.

- les sanguines (maltaise, moro) ont une peau et une pulpe plus ou moins veinée de rouge, elles sont vendues de décembre à avril.

- les tardives, à chair claire, avec peu de pépins, viennent surtout d'Espagne (valencias) et de l'hémisphère sud.

  • Santé : L'orange est le fruit de l'hiver par excellence puisque que c'est en cette saison qu'il est le meilleur et que la vitamine C est idéale pour lutter contre le froid et la fatigue. Ses acides organiques excitent les sécrétions digestives, et facilitent une bonne assimilation des aliments. D’où l’intérêt d’un jus d’orange pris en apéritif ou d’une orange dégustée en dessert, même après un repas un peu copieux.
  • Nutriment(s)-vedette(s) : C'est bien connu, l'orange est riche en vitamine C (53 mg/100 g) : une orange moyenne permet de couvrir pratiquement l'apport quotidien recommandé ! De plus, la peau épaisse protège le fruit de l'oxygène de l'air qui détruit la vitamine C.
  • Intérêt nutritionnel : Elle est une excellente source de calcium (40 mg/100 g au lieu de 10 mg pour la plupart des fruits). La présence d'acides organiques dans le fruit joue un rôle favorable dans l'assimilation calcique. Ainsi, l'utilisation biologique du calcium de l'orange apparait voisine de celle du lait, modèle en la matière.
  • * Protides (g/100 g) : 1
  • * Lipides (g/100 g) : 0.2
  • * Glucides (g/100 g) : 9
  • * Calories (kcal/100 g) : 45
  • Complément d'information : L'orange est également présente dans de nombreuses boissons : jus, sirop, sodas, liqueur, punch… Elle se cuisine aussi avec de la viande et du poisson : confit de porc à l'orange, Saint-Jacques à l'orange, poulet à l'orange, rôti de porc à la liqueur d'orange...
  • Comment me cuisiner ? L'orange est très utilisée en pâtisserie et confiserie : coulis, soufflé Grand Marnier, moelleux, orangettes, confiture, crème, pain d'épices, oranges caramélisées... L'écorce confite sert d'ingrédient ou de décor à de nombreux entremets et gâteaux.
  • Comment me consommer ? Consommez-les tout simplement entières ou pressées, au petit-déjeuner, en dessert ou à la pause lors d'une balade.
  • Comment me conserver ? Conservez les oranges environ une semaine à température ambiante, ou un peu plus longtemps en les mettant dans le bac à légume du réfrigérateur.
  • Comment me choisir ? Choisissez des oranges fermes et lourdes, avec une peau lisse et brillante. Prenez des oranges non traitées si vous prévoyez d'utiliser le zeste ou l'écorce. Et bien sûr, en fonction de leurs utilisation, prenez des fruits de bouche (comme les Navels) ou des fruits à jus (comme les Maltaises/Maltèses).
  • A quel moment me consommer ? Dès la fin octobre.

Panier  

(vide)

Newsletter


Voir un exemple de newsletter

commande par telephone

groupez vos livraisons

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle