Morbier AOP

Morbier AOP
Jura

Fromage au lait cru de vache, fabriqué dans le massif du Jura.

Plus de détails


4,20 € TTC

4426 pièces disponible

Programme de fidélisationEn achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 17 points de fidélité. Votre panier totalisera 17 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,43 €.


2.5kg 5kg
-5% -7.5%

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté:

Morbier est une appellation d'origine désignant un fromage français de lait cru de vache, fabriqué en Franche-Comté. Cette appellation est protégée grâce à une AOC depuis 2000.

En des temps éloignés, les paysans de Franche-Comté livraient le lait des vaches à la fruitière du village pour la fabrication du Comté.

Bien souvent, la rudesse du climat contrariait le déplacement des fermiers. Doués de bon sens, ils décidèrent de fabriquer leur propre fromage. Pour remplir les immenses meules, ils additionnèrent alors les laits de la traite du matin et de celle du soir.

Pour protéger le pain de caillé, obtenu par le lait du matin, ils déposèrent de la cendre prise « au cul du chaudron ». Le soir, ils recouvrèrent la première partie du fromage avec la deuxième traite. Un délicieux fromage de 8 à 10 kilos à la raie cendrée était né.

Aujourd’hui, cette ligne sombre est tracée avec du charbon végétal.

Le Morbier tient son nom de son village d’origine : Morbier. « Morbys », « Bys » ou « Bief » désignait en patois un petit ruisseau qui coulait en amont du village.

Dès 1660, « la Morbier » était aussi le nom des célèbres horloges de la région. En  1795, les plus anciens documents relatent l’existence d’un fromage « gras » de 8 à 10 kg appelé « Petit Morbier ». En 1799, la description de ce nouveau fromage devient plus précise. Elle évoque la fabrication « de fromages réalisés à la façon de gruyères donnant une pâte plus grasse, sans trous et persillée par une raie ». Fin 19e siècle, le fromage est baptisé « Morbier » et fabriqué selon un savoir-faire traditionnel par les fermiers du Doubs et du Jura.

  • * Protides (g/100 g) : 23.6
  • Nutriment(s)-vedette(s) : Comme toutes les pâtes pressées non cuites, il est classé parmi les aliments « champions » du calcium. Il offre une source excellente de bonne valeur nutritionnelle. Il est très riche en minéraux (phosphore, magnésium).
  • * Lipides (g/100 g) : 28.1
  • * Calories (kcal/100 g) : 347
  • Comment me préparer ? Sur une tranche de pain de campagne imbibée de vin blanc et de lamelles d’oignons, passé au four quelques instants. En sauce crémeuses pour poissons et crustacés. En salade vertes ou composées. Avec des fruits frais et secs.
  • Comment me cuisiner ? Surprenez les amateurs de tartiflettes et de raclettes en utilisant le Morbier dans vos recettes préférées. Sa douceur lui vaut la réputation d’adoucir la fondue savoyarde.
  • Comment me conserver ? Il aime être conservé au frais sec toujours emballé dans la partie la moins froide de votre réfrigérateur. Évitez le bac à légumes, trop humide. Sortez-le ½ heure du frais avant de le déguster. Il révèle à l’air ambiant toutes les nuances de ses arômes.
  • Complément d'information : C’est un fromage de plateau par excellence. Néanmoins, savourez-le en première bouche, vous apprécierez pleinement sa subtilité.

Panier  

(vide)

Newsletter


Voir un exemple de newsletter

commande par telephone

groupez vos livraisons

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle